Baraka fait le point sur les mesures prises à Al Haouz et Taroudant

Circulation routière dans les zones impactées par le séisme: Baraka fait le point sur les mesures prises à Al Haouz et Taroudant

Nizar Baraka s’enquiert des mesures prises par les services de son département en vue d’assurer la pérennité de la circulation routière sur les routes et pistes impactées par le séisme d’Al Haouz.

Lors d’une visite de travail menée les 23 et 24 septembre aux provinces d’Al Haouz et de Taroudant, le ministre de l’équipement et de l’eau a pris connaissance, au niveau du centre d’Ijoukal des actions engagées sur le terrain. Citons dans ce sens la mobilisation des ressources humaines et logistiques nécessaires à l’intervention dans chaque province ainsi que les travaux de réouverture des routes classées et non classées à la circulation. A cela s’ajoutent également les travaux de dégagement des éboulements rocheux et charriages, ainsi que le nettoyage des plates formes de la route nationale n°7 sur 95 kilomètres, de la route régionale 209 et des routes provinciales 2009, 2015, 2017, 2024 et 2030 sur 134 kilomètres.

Ces travaux permettront d’améliorer la sécurité routière et de rehausser le niveau de service de cet axe routier structurant reliant les villes de Marrakech et Taroudant via Tahanaoute.

Rappelons que des sections routières ont subi d’importants dégâts suite au séisme d’Al Haouz, ce qui a entraîné la coupure de la circulation au niveau de 20 routes classées totalisant un linéaire de 459 kilomètres, en plus de 45 pistes non classées pour un linéaire de 465 kilomètres, touchant les provinces d’Al Haouz, Taroudant, Chichaoua, Azilal, Marrakech et Ouarzazate.
Dans le but d’assurer l’accès aux zones sinistrées, afin de fournir une assistance immédiate, le ministère de l’Équipement et de l’Eau a pris d’urgence plusieurs mesures notamment la mise en place des postes de commandement au niveau central, régional et provincial, l’évaluation des dégâts subis par le réseau routier, la mobilisation des ressources humaines et logistiques nécessaires à l’intervention ainsi que l’organisation et suivi des interventions sur le terrain.
Pour cela le ministère, avec la contribution de plusieurs entreprises nationales, a mobilisé 59 cadres, 243 conducteurs et 235 engins et camions, et ce, en vue d’assurer le rétablissement de la circulation sur toutes les routes classées le mardi 12 septembre 2023, sachant que 90% des routes classées ont été réouvertes dans les 48 heures suivant le sinistre. On note également la réalisation des travaux de dégagement des éboulis et d’élargissement des plates formes, la réparation des dégâts subis par la chaussée, la poursuite des travaux d’ouverture des routes non classées et pistes rurales, sachant qu’un linéaire de 427 kilomètres a été déjà rouvert à la circulation, la mise en place de la signalisation routière et l’’évacuation des débris issus des bâtiments administratifs effondrés.

Aujourd’hui / Maroc Meteo